La filière blé, farine, pain, biscuits & biscottes en chiffres | Passion Céréales

   © Bernard Minier

Dossier

La filière blé, farine, pain, biscuits & biscottes en chiffres

En moyenne, 37 millions de tonnes de blé tendre sont produites chaque année en France. La France est le 1er producteur et historiquement le 1er exportateur de blé tendre de l’UE. En 2016/2017, il est le 3e exportateur européen. Environ 5 millions de tonnes de blé tendre sont transformées en farine chaque année. Un Français adulte consomme en moyenne une demi-baguette par jour.


Le blé tendre est la 1ère céréale produite en France

Près de 190 000 exploitations cultivent du blé tendre en France. 

5,2 millions d’hectares ont été cultivés en blé tendre en 2016. La récolte de blé tendre en 2016 s’élevait à 27,9 millions de tonnes, destinées principalement à l’alimentation animale, la fabrication de pain et l’amidonnerie. C’est la culture qui a été le plus impactée en volume par les conditions climatiques singulières et catastrophiques de cette année. Cela représentait un recul de 32 % comparé à la campagne précédente.

Lors de la campagne 2016/2017, 11 millions de tonnes de blé tendre en grains ont été exportées, soit 36 % de la production. 5 millions de tonnes ont été exportées vers les pays tiers, en particulier en Afrique du Nord et en Afrique Centrale.

Sources : SSP, FranceAgriMer

Du blé tendre à la farine

En 2016, la meunerie française regroupait 416 moulins, appartenant à 359 entreprises. Elle employait environ 6 700 personnes. Son chiffre d’affaires était de 1,77 milliard d’euros dont 166 millions à l’export. 

La meunerie française a utilisé 5,32 millions de tonnes de blé en 2016/2017. Elle utilise en quasi-totalité du blé tendre français : en 2016, 96,8 % des blés utilisés étaient des blés français et parmi les 3,2 % (170 316 tonnes) importées, 99 % provenaient de l’Union Européenne (Allemagne et Bulgarie principalement).

En 2016, la meunerie a produit 4,12 millions de tonnes de farine.

La farine produite est essentiellement destinée à l’alimentation humaine, qui représente 97,8 % des utilisations de la farine. 62,9 % de la production de farine, soit 2,37 millions de tonnes, sont destinés à la fabrication de pain. 

> 35,8 % de la production totale de farine, soit 1,35 million de tonnes, sont destinés à la boulangerie artisanale, 1er débouché de la farine en France. Après le pain, les industries utilisatrices, comme la biscuiterie, la biscotterie… consomment plus d’1 million de tonnes de farine (27,4 %).

Source : ANMF

De la farine au pain…

La boulangerie artisanale détient 57 % de part de marché du pain. Il existe 35 000 boulangeries en France qui emploient environ 180 000 personnes. La boulangerie-pâtisserie est au 1er rang des commerces alimentaires de détail. Elle génère un chiffre d’affaires d’environ 11 milliards d’euros par an. La boulangerie artisanale a utilisé 1,35 million de tonnes de farine en 2016 et produit notamment 6 milliards de baguettes.

 

La boulangerie industrielle compte 240 entreprises et emploie 40 000 salariés. Son chiffre d’affaires s’élève à 7,5 milliards d’euros, dont 1 milliard d’euros à l’export.

Le pain est l’aliment le plus consommé : il fait partie de l’alimentation de 98 % des Français. En moyenne, chaque habitant consomme 47 kg de pain par an, c’est environ une demi-baguette par jour.

Sources : CNBPF, ANMF, FEBPF, Observatoire du pain

De la farine aux biscuits, biscottes, pains de mie…

L’industrie de la biscuiterie a généré en 2016 un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros. Elle représente plus de 130 unités de production et emploie près de 13 400 salariés. En 2016, la biscuiterie a utilisé 140 600 tonnes de farine de blé tendre, pour produire 437 000 tonnes de biscuits et gâteaux. La consommation moyenne de biscuits et gâteaux est de 8,2 kg par personne et par an, soit l’équivalent de 3 petits beurres par jour ou 1 madeleine ! 

La panification croustillante et moelleuse regroupe les biscottes et le pain de mie. Elle emploie 2 620 salariés et a généré en 2016 un chiffre d’affaires de 963 millions d’euros. En France en 2016, on en évalue la consommation annuelle à 4 kg/personne.

Le marché des céréales pour le petit déjeuner a représenté 95 180 tonnes pour un chiffre d’affaires de 523 millions d’euros en 2016. Ce sont 14 entreprises qui emploient 2 850 personnes en France. 

Sources : Les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France, Syndicat de la Panification Croustillante et Moelleuse, Iri

 

Des chiffres et des céréales - édition 2017

Retrouvez tous les chiffres clés de la filière céréalière dans notre brochure "Des chiffres et des céréales" à télécharger gratuitement ou à commander sur notre catalogue en ligne