Les métiers de la première transformation | Passion Céréales

   © © Passion Céréales

Dossier

Les métiers de la première transformation

Une fois vendus, les grains vont subir une première transformation : le blé tendre devient farine, le blé dur semoule, l'orge malt...Puis une seconde transformation s'opère pour obtenir les produits de consommation courante : pains, pâtes, bière, biscuits... A chaque transformation du grain, correspond un métier.


Son rôle est de transformer le blé qu’il reçoit en farine. Au sein de son moulin selon un process de fabrication bien précis, le meunier écrase le grain de blé afin d’obtenir une farine répondant aux désirs de ses clients. Afin de vérifier que la farine possède bien les qualités demandées, le meunier effectue un nombre important de tests dans son laboratoire. Ces tests permettent de qualifier la farine.

Le rôle du semoulier est de triturer le blé dur des coopératives ou des négociants pour en faire la meilleure semoule possible qu’il va ensuite livrer aux pastiers. Une fois encore la fabrication  de semoule respecte un processus bien précis qui permet ainsi de répondre aux différents cahiers des charges de ses clients.

(lien vers la fiche process et produits recettes éventuellement)

L’orge ne peut pas être directement transformée en bière, elle doit d’abord être changée en malt. C’est le travail du malteur qui selon un procédé très précis va fabriquer du malt qui partira ensuite chez les différents brasseurs, où il servira à confectionner la bière.

Son métier consiste dans un premier temps à séparer les constituants de la plante, ce qui permet d’isoler l’un de ceux-ci l’amidon. Une fois l’amidon extrait sous sa forme la plus pure sera soit valorisé "tel quel" après séchage (amidon natif) ou bien transformé dans divers ateliers  visant ainsi soit à en améliorer les performances (amidons modifiés) soit à obtenir les sirops de glucose.

Le fabricant  d’aliments pour le bétail va dans un premier temps réceptionner les matières premières, il choisit et contrôle alors celles-ci.  Les matières premières sont dosées, mélangées, broyées pour former un mélange homogène. Ce mélange est ensuite compressé (pression et vapeur) pour en faire un granulé que l'on refroidit, avant de le stocker dans des silos ou de le conditionner en sacs.  Les aliments sont ensuite chargés dans des camions et livrés chez l'éleveur. Quel que soit le stade de croissance ou de production des animaux, les céréales, incorporées à une ration alimentaire quotidienne, contribuent à leur bon équilibre alimentaire.