L'orge | Passion Céréales

   © © Fotolia

Dossier

L'orge

L’essentiel de la production d’orge, troisième céréale cultivée en France, se concentre dans le quart nord-est du pays, sur une surface de 1,7 million d’hectares. La France se classe au rang de deuxième producteur européen d’orge.


Nom commun : l’orge

Nom latin : Hordium

Sa taille : Comme le blé, il mesure 95 cm de haut

Ses caractéristiques physiques : [schema grain]

Il y a 10 000 ans, il poussait à l’état sauvage. L’orge a dans un premier temps été cultivé pour la fabrication de pains et de bouillies qui un jour auraient été oubliées et auraient fermentées  par inadvertance à l’air libre. Ainsi seraient nées, en Mésopotamie, les premières bières. L’orge est capable de s’adapter à tous les climats, elle est aujourd’hui aussi bien cultivée dans les régions tempérées que froides.

Elle est également la troisième céréale la plus cultivée en France, l’essentiel de sa production se concentre dans le quart Nord-est du pays, sur une surface de 1,7 million d’hectares.

Tout comme le blé, l’orge est riche en glucides complexes, vitamines et minéraux. Outre la fabrication de boissons alcoolisées, elle rentre dans la composition de mélange de céréales de petit déjeuner ou de céréales-légumes. En sirop elle permet la fabrication des sucres d’orge.

Plus d’un tiers de sa production totale est destiné à l’alimentation animale. Ses grains entrent dans la fabrication d’aliments pour les porcins et les volailles.  Sa paille constitue également un complément alimentaire donné aux bovins et aux chevaux.

Sa principale utilisation est d’entrer dans la composition des boissons alcoolisées. Elle ne peut être brassée directement. Elle doit tout d’abord être transformée, c’est le maltage. Après cette étape, elle devient donc du malt.


 

Des céréales utiles tous les jours

Ce livret d’information présente les origines, les utilisations et les bienfaits de cinq céréales cultivées en France : le blé tendre, le blé dur, le maïs, l’orge et le riz.


 

Des céréales à découvrir ou redécouvrir

Triticale, avoine, sorgho, seigle, épeautre, millet, panis, sarrasin, quinoa, amarante sont des céréales peu connues des consommateurs.
Cette brochure de 20 pages présente les origines, la culture, les débouchés de ces «petites céréales».