En classe : les astuces pour réussir son intervention devant des collégiens ! | Passion Céréales

Espace Agriculteur

Se former

En classe : les astuces pour réussir son intervention devant des collégiens !

S’adresser à des jeunes est un exercice gratifiant, car il reste souvent gravé dans leur mémoire. Cependant, il nécessite de la préparation, et un réel effort de synthèse, de pédagogie, d’adaptation de son discours. N’oubliez pas que les enfants retiennent 2 minutes sur… 20 minutes de paroles !

Voici quelques ingrédients intéressants pour une intervention réussie…

  1. Préparez en amont la rencontre en contactant le chef d’établissement puis le professeur. Appelez la veille pour vous assurer que tout va bien afin d’éviter le classique : « Oh, on avait complètement oublié que c’était aujourd’hui !! » qui met mal à l’aise quand on arrive.
  2. Refusez de prendre 2 classes en même temps. Une à la fois est dans certains cas déjà suffisamment difficile.
  3. Commencez par vous présenter, dites pourquoi vous êtes dans leur classe ou avec eux et ce que vous allez faire pendant le temps qui vous est imparti. Si c’est la première fois que vous intervenez devant des enfants : soyez honnête, dites-le aux élèves et au professeur.
  4. Un bon intervenant est une personne qui parle peu et qui sait provoquer la parole chez les jeunes. Cela leur arrive rarement, ils vont adorer !
  5. A la sonnerie, ne vous vexez pas si les élèves se précipitent vers la sortie de la classe : c’est la règle du jeu.
  6. S’il y a du bazar, continuez de parler, mais moins fort pour faire revenir le calme. Si une classe commence à chahuter allez vers celui qui chahute. Par exemple, positionnez-vous derrière celui qui parle.
  7. Que faire avec le tableau ? Le moins vous écrirez, le mieux ça sera pour ne pas tourner le dos. Ecrivez le mot important en majuscules.
  8. Ne conversez pas avec une seule personne. Adressez-vous toujours au groupe. Un bon conseil : regardez tout le monde, bougez, déplacez-vous.
  9. Demandez à l’enseignant comment ça se passe dans son collège, s’adapter aux codes. Faut-il que les élèves m’appellent par mon prénom ? Ou par Monsieur/Madame ? Conseil : tutoiement jusqu’à la 6ème, vouvoiement à partir de la 5ème
  10. Vous devez capter tous les regards des enfants. Un enfant qui ne vous regarde pas, ne vous écoute pas.
  11. Un enfant qui vous regarde mais ne parle pas, est un enfant qui vous écoute. Ne l’obligez pas à parler, vous ne connaissez pas les raisons de son mutisme.
  12. Apportez tout ce que vous voulez pour faire du sens : graines, terre, blé levé, accessoires, photos…

Que veut-on que les enfants retiennent ? C’est la seule question à vous poser avant d’entrer dans une classe. Ce sera votre objectif pédagogique, celui qui restera dans votre tête et autour duquel toutes les questions tourneront.

Pour trouver le bon objectif pédagogique, adapté au niveau de la classe et à la discipline dans laquelle s’inscrit votre intervention, n’hésitez pas à vous référer à ce tableau [cliquez ICI pour le télécharger]