Bilan du Salon International de l'Agriculture 2019 | Passion Céréales

Stand "dans les coulisses des céréales" 2019   © Passion Céréales

Actualité

Bilan du Salon International de l'Agriculture 2019

Un mois après la fermeture du Salon International de l’Agriculture 2019, Passion Céréales et la filière céréalière dressent un bilan très positif de cette 56ème édition qui a accueillie plus de 633 000 visiteurs, en faisant une fois de plus la plus grande manifestation agricole européenne.

Cette année, Passion Céréales a fait le pari d’inviter le grand public dans les « coulisses » des céréales, des champs aux outils de transformation, pour mieux comprendre l'ensemble de la filière et l'origine de leur alimentation. « Dans un contexte où les questions alimentaires et agricoles sont de plus en plus fréquemment débattues dans l’opinion, nous avons constaté au cours de ces 10 jours, l’attachement des français à leur agriculture et à ce qu’ils mangent. Les questions ont été nombreuses, parfois générales parfois très pointues, et les professionnels que nous avons mobilisés pour y répondre se réjouissent du dialogue enthousiaste et apaisé qui s’est installé autour de tous les sujets. C’est bien ici l’esprit du Salon International de l’Agriculture que nous avons retrouvé » indique Philippe Dubief, Président de Passion Céréales.

Visité par 20 000 personnes, le stand « dans les coulisses des céréales » a confirmé les attentes fortes des consommateurs en termes de transparence sur les méthodes de cultures et de fabrication des produits alimentaires, tout en plébiscitant des animations dans lesquelles l’histoire et l’imaginaire des produits céréaliers est présenté. Une ambiance propice à la pédagogie : « nous sommes heureux que cet évènement puisse permettre de partager avec le plus grand nombre la passion qui nous anime chaque jour », ajoute Philippe Dubief.

La nutrition animale à l'honneur cette année

Pour la première année, Passion Céréales consacrait son animation principale à l’alimentation des animaux d’élevage, secteur qui incarne un trait d’union entre l’univers végétal et le monde animal. Un très beau succès tant pour la richesse des échanges que sur le nombre de participants à cette fabrique pour aliments reconstituée de A à Z.

Ce sont en tout plus de 1 000 jeunes et leurs accompagnants qui ont pu participer à l'animation proposée. Nous saluons également cette année des animations des filières maïsicoles et des entreprises amidonnières, qui ont permis aux visiteurs de découvrir des usages des céréales parfois moins connus et pourtant essentiels dans le quotidien de chacun. De même, la parcelle des innovations et les professionnels qui les présentaient a atteint son objectif : valoriser l'apport de la technologie dans la conduite des cultures et aider les agriculteurs dans leurs prises de décisions.

 

@Sébastien d'Halloy-Passion Céréales

De la production de blé à la fabrication du pain

La filière blé, farine, pain a une fois de plus été mise à l'honneur par la présence d'un fournil tenu et animé par des boulangers qualifiés de l'Institut National de Boulangerie Pâtisserie (INBP), qui ont produits du pain de qualité tout au long de l'évènement et qui ont fait découvrir à des jeunes mitrons les différentes étapes de sa fabrication. L'Ecole nationale supérieure de meunerie et des industries céréalières (ENSMIC) était quant à elle mobilisée par la présence de certains de ses étudiants pour présenter une maquette de moulin, accompagnés par des meuniers professionnels. L'occasion pour le public de mieux connaître son fonctionnement et le métier.

Attraction incontournable du stand, la moissonneuse-batteuse, incarnait la production de céréales, et son importance dans l’autosuffisance alimentaire de la France. Près de 40 agriculteurs du réseau de Passion Céréales se sont relayés toute la semaine pour échanger avec le public sur leur quotidien et le travail nécessaire pour produire des grains de qualité.

Ils soutiennent la baguette française

Nous sommes enfin ravis « des nombreux soutiens de personnalités politiques à la candidature de la baguette française au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui nous anime pour mener au succès ce projet fédérateur pour toute notre filière » souligne Philippe Dubief. Cela a pu se concrétiser par la signature du Livre d'Or par 37 personnalités parmi lesquelles : Stéphane Bern, Xavier Bertrand, François Bonneau, Catherine Conconne, Arnaud Danjean, Laure de la Raudière, Marc Fesneau, Didier Guillaume, Fabien Gouttefarde, Emmanuel Macron, Antoine Herth, Gilles Le Gendre, Jean-Claude Leclabart, Jean-Baptiste Lemoyne, Franck Menonville, Valérie Pécresse, Edouard Philippe, Dominique Potier, François Ramond, Noëlle Rauscent, Franck Riester, Alain Rousset, Liliana Tanguy, Jean Rottner, Philippe Vigier, Cédric Villani, Laurent Wauquiez…


 

 

Chiffres clés de l’espace « céréales »

  • 20 000 visiteurs sur le stand « dans les coulisses des céréales »
  • 5 000 visiteurs à bord de la moissonneuse-batteuse
  • 3 600 baguettes produites dans le fournil des céréales, et de nombreuses personnalités politiques venues s’essayer à réaliser « la grigne » (signature du pain)
  • 1 000 jeunes participants pour apprendre à nourrir les animaux d’élevage
  • 350 petits mitrons pour apprendre les gestes du boulanger dans le fournil des céréales
  • Plus de 30 délégations accueillies sur « l'espace céréales »

 

Contacter l'auteur